Breaking News

V.Seb

J’ai acheté ma première « cigarette électronique » par pure curiosité, après avoir vu quelques reportages à la TV et lu quelques forums qui pour une fois étaient laudateurs. Même si je n’y croyais que très moyennement, mon côté geek m’a poussé à m’en procurer une, accompagné de son liquide « goût tabac du cow boy ». Le premier constat fut que l’on était très loin du goût de la cigarette de tabac mais en même temps, toute la gestuelle était là : l’embout dans la bouche, l’aspiration, la vapeur que l’on expire. C’était fun, c’était drôle, ça faisait rire les copains. Ducoup, je me suis dit que j’allais laisser de côté mon paquet de tabac aux deux bosses, juste pour voir combien de temps je tiendrais. C’était en 2013 ; plus de quatre ans après, je ne l’ai pas repris. Mes doigts et ma bouche ont retrouvé une odeur acceptable, mes dents et mes ongles leur couleur normale, mes enfants ne grimacent plus quand ils rentrent dans ma voiture, voiture que je n’ai plus besoin d’aspirer aussi souvent à cause des cendres. Et puis bien sur le goût, le souffle,k le sport …. que du bonheur quoi ! Bien entendu, j’ai tâtonné un peu pour adapter ma façon de vaper à mes besoins et à mes goûts, j’ai ajouté un minimum de nicotine pour avoir du hit, je me suis documenté sur les forums, les plates-formes vidéos pour trouver le matériel qui me serait le mieux adapté. Mais le résultat est là, et dans 15 ou 20 ans si je suis encore de ce monde en bonne santé, je pourrai sans conteste remercier la vape, et tous ceux qui l’ont faite et qui la font.

À propos Etienne PERSOHN

Chercher encore

Z.Marie

Sans la vape je n’y serais jamais parvenue. Champix et Ziban ont été que d’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :