Breaking News
Accueil / Témoignages / V.Nadine

V.Nadine

Fumeuse depuis plus de 23 années, j’ai fais une première tentative pour arrêter de fumer en 2005, plus poussée par mon médecin que par la motivation. J’ai fais une séance d’acupuncture, résultat: inefficace sur moi, cigarette allumée au sortir du rdv. Après cette séance, j’ai voulu tenter les gommes à mâcher, je ne supportais pas le goût et la sensation en gorge. Nouvel échec, mais avec le recul, je sais que je n’avais pas vraiment envie d’arrêter… En 2010, mon ex conjoint a acheté une cigarette électronique et a arrêté de fumer totalement en 3 semaines. Motivée par sa réussite, deux mois plus tard, j’ai décidé de tester à mon tour. A cette époque, le matériel n’ était pas extra, et j’ai très vite été dégoutée par les remontées de liquides en bouches, et le manque de conseils. J’ai pourtant réussi à diminuer ma consommation de cigarettes de moitié pendant 15 jours, puis j’ai repris ma consommation habituelle suite à notre séparation. J’ai fumé de plus en plus pendant 7 ans. Je fumais environ 17 roulées par jour, et plus le temps passait, moins je me sentais en forme. La toux occasionnelle le matin est devenue chronique, les rhumes dégénéraient en bronchites et duraient des semaines, et j’avais de plus en plus peur du spectre de la maladie, de mourir trop tôt et d’abandonner mes filles à cause du cancer. Ma motivation a grandi tranquillement pendant 1 an, puis j’ai décidé de me lancer à l’occasion du « Mois Sans Tabac » 2017. Les 10 premiers jours, j’ai réduit drastiquement ma conso, passant de 17 à 3 par jours, sans efforts. Il y avait toujours cette angoisse du grand saut, éliminer les dernières pour être officiellement « ex-fumeuse ». J’ai éteins ma dernière cigarette le 11 novembre à 23h30, rangé les 2 dernières cigarettes qu’il me restait hors de ma vue, et jeté le cendrier. Depuis le 12 novembre 2017 , je ne fume plus. Je vape à un taux de 16mg, avec des switchs à 12 dans la journée, et contre toute attente, c’est facile ! J’ai trouvé une boutique avec un vendeur extraordinaire, je suis inscrite sur le groupe facebook du mois sans tabac-les vapoteurs, et chaque question, chaque doute, chaque petite baisse de moral est « corrigé » grâce à l’aide du groupe et de mon vendeur. J’ai été parfaitement conseillée pour mon matériel, mon liquide et mon taux. Je prends du plaisir à vapoter, et je ressens déjà certains bénéfices sur ma santé. Il y a, certes, les désagréments de la détoxification (pas lié à la vape mais à l’arrêt de la cigarette) , mais je sais que c’est pour mon bien et surtout, que c’est temporaire ! Même si cela ne fait que 5 jours, mon esprit a changé, et je suis écœurée par l’odeur des cigarettes. Sans cette notion de plaisir, que seule la vape m’apporte pour arrêter de fumer, je n’aurai jamais réussi. Je finirai mon (long) témoignage en partageant mon point de vue: J’aimerai que cette méthode soit valorisée et considérée comme un substitut à part entière une bonne fois pour toute ! Je bouillonne lorsque je vois que l’état prend en charge 150euros /an de patchs, gommes et sprays, et rien pour la vape ! Cette méthode fonctionne, mais l’investissement de départ peut « refroidir » certains fumeurs. Pourquoi ne pas mettre la vape à égalité des autres substituts ? La route est encore longue, et quel dommage ! Ma vie a changé, je suis vapoteuse et tellement fière !!!

À propos Etienne PERSOHN

Chercher encore

Z.Marie

Sans la vape je n’y serais jamais parvenue. Champix et Ziban ont été que d’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :