Breaking News
Accueil / Témoignages / R. Muriem

R. Muriem

J’ai acheté mon premier matériel de vapotage en 2013 qui ne m’a pas permis l’arrêt du tabac. J’ai fait évoluer mon matériel sans pour autant réussir mon sevrage. Je n’osais pas vapoter en dehors de mon domicile. En 2016, 3 collègues, grosses consommatrices de tabac, sont décédées de pathologies liées à leur addiction. Ça été un déclencheur pour moi. Je me suis rendue dans un magasin de vape où j’étais certaine d’être bien conseillée. J’en suis ressortie avec une nouvelle box et des liquides au taux de nicotine adapté (16mg). Effrayée à l’idée d’être en manque, j’ai complété ma panoplie par des patchs 24h. Je me suis fixée la date du 12/11/2016 pour mes adieux à la cigarette. La veille, j’ai fumé ma dernière cigarette, jeté cigarettes, tubes, tabac, machines à tuber et cendriers (sauf 1 pour le balcon, destiné aux amis fumeurs) et collé mon patch. Les patchs, je les ai arrêtés au bout de 3 jours pour cause d’allergie et ils ne m’ont pas manqués. Puis j’ai vapé, vapé, vapé. J’ai continué à faire évoluer mon matériel, à fabriquer mes liquides (à ce jour, en 3mg de nicotine). Aujourd’hui, grâce à la vape, je fête ma 1ère année de défume après 35 ans de tabagisme à 25 cigarettes/jour.

Ma plus grande fierté : avoir entrainer dans mon aventure, mon mari et mes 2 enfants (majeurs). Dès que mon fils aura réussi son sevrage (c’est en cours), je pourrais dire que nous sommes une famille de non-fumeurs. Pour ma part, je sais que jamais je ne refumerai. Je garde toutefois à l’esprit que je reste une ex-fumeuse.

À propos mickaelhammoudi

Mickaël Hammoudi est présent depuis Février 2008 dans le monde de la cigarette électronique, reviewers / bloggers à s'être lancé sur la toile en France en 2008. Autodidacte, il participe alors à créer la première communauté des utilisateurs de cigarettes électroniques. Il a, pendant cette période, fait plus d'une cinquantaine de vidéos sous le pseudonyme Mcortex sur la vape afin d'aider au maximum les fumeurs vapo-sceptique, il a aussi fait entrer le verbe "Vapoter" au dictionnaire en 2014. Il a créé une chaîne de 24 magasins dans la vape, créé 11 emplois et permis à une quinzaine d’enseignes d’exister. Ensuite il s'est consacrer au conseil en entreprise sur les produits de la vape. Fondateur de la première association professionnelle française en 2012, le CACE (FIVAPE) - Collectif des acteurs de la cigarette électronique, il a acquis une forte expérience, en communication, relations publiques et internationales sans compter une solide formation diplomatique depuis 6 ans. Il a participé activement aux négociations et manifestations françaises menées en 2011 (Produit de consommation courante) et européennes menées dès 2013 sur la réglementation de ce jeune secteur, avec la Directive 2014/40 / UE (*) Mickaël Hammoudi a travaillé avec les instances gouvernementales françaises afin de transposer au mieux, la réglementation européenne sur les produits du tabac en France afin rendre la vape la plus accessible possible. Loi santé appliquée depuis le 20 mai 2016. Fervent défenseur de la vape depuis bientôt 10 ans et ancien fumeur, il est désormais vapoteur convaincu, La vape est à ses yeux l’innovation de rupture la plus efficace face aux ravages du tabagisme dans le monde. Impliqué dans la recherche sur les produits de dégradation dans la vape chez son employeur, il y fait des analyses sur les e-liquides. Co-fondateur en 2012 et président du CACE devenu Fivape en 2013, il quitte ses fonctions de secrétaire en octobre 2017 pour se consacrer à la lutte pour défendre la vape comme une alternative aux méfaits du tabac.

Chercher encore

E.Amine

La vape m’a beaucoup aidé pour arrêter de fumer, vraiment j’en suis très content, et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :