Breaking News
Accueil / Témoignages / M. Benjamin

M. Benjamin

J’ai décidé d’arrêter de fumer et de débuter la vape, lorsque j’ai traversé un période difficile, tant au niveau personnel que professionnel. Ma consommation de tabac a alors grimpé en flèche de 1 à 2 paquets par jour. Or cela a eu des conséquences sur ma santé, ainsi que sur mon portefeuille, et il devenait urgent de stopper la clope. Puis un collègue de bureau m’a fait découvrir la vape, il avait un modèle de type « stylo », et l’idée m’a plu ! Je ne savais pas où trouver ce genre d’engin, peu démocratisé à l’époque , alors je me suis tourné vers la seule boutique susceptible de m’en fournir : le buraliste. Le dispositif fonctionnait, ça faisait de la vapeur; mais il est tombé rapidement en panne (résistance HS!).

Vu le prix prohibitif pratiqué par le buraliste, j’ai tenté de trouver mon bonheur sur le net. Et je suis tombé sur le grand Forum d’ecigarette. Une mine d’information s’ouvrait à moi, de témoignages encourageant, de conseil et de bienveillance. A l’appui des tous ces conseils, j’ai pu m’équiper correctement, et ma consommation de tabac a enfin baissé. De 30 cigarettes je suis passé à 10 cigarette par jour, en vapant des liquides à 18mg/ml. C’était déjà un gros progrès ! Je suis resté quelques mois à être vapofumeur, ma consommation de tabac ne diminuait quasiment pas, mais je persistait à croire que la diminution était bénéfique. Et puis le matériel à évolué. L’apparition des mods électronique, l’amélioration des atomiseurs permettaient désormais d’envoyer plus de puissance. Ma consommation de tabac a alors drastiquement chuté, pour le laisser que les clopes d’après repas, les plus dures à se débarrasser. Je ne fumais donc plus que 3 cigarettes par jour. Avec le temps, je me suis débarrassé de ces 3 cigarettes. Peu à peu, sans me mettre de pression particulière.

Depuis 4 ans je suis donc vapoteur exclusif. J’ai débuté avec un taux de 18mg, et je suis actuellement à 3mg. Ma santé va mieux, le gout et l’odorat sont revenus, le souffle est revenu, je peux enfin dormir du coté gauche sans avoir à souffrir d’un poumon compressé et étouffé par la fumée et les goudrons. Et avec tous les problèmes que j’ai rencontré, tout le stress que j’ai subi, j’ai quand même réussi à arrêté de fumer grâce à la vape. Et j’en suis fier !

À propos mickaelhammoudi

Mickaël Hammoudi est présent depuis Février 2008 dans le monde de la cigarette électronique, reviewers / bloggers à s'être lancé sur la toile en France en 2008. Autodidacte, il participe alors à créer la première communauté des utilisateurs de cigarettes électroniques. Il a, pendant cette période, fait plus d'une cinquantaine de vidéos sous le pseudonyme Mcortex sur la vape afin d'aider au maximum les fumeurs vapo-sceptique, il a aussi fait entrer le verbe "Vapoter" au dictionnaire en 2014. Il a créé une chaîne de 24 magasins dans la vape, créé 11 emplois et permis à une quinzaine d’enseignes d’exister. Ensuite il s'est consacrer au conseil en entreprise sur les produits de la vape. Fondateur de la première association professionnelle française en 2012, le CACE (FIVAPE) - Collectif des acteurs de la cigarette électronique, il a acquis une forte expérience, en communication, relations publiques et internationales sans compter une solide formation diplomatique depuis 6 ans. Il a participé activement aux négociations et manifestations françaises menées en 2011 (Produit de consommation courante) et européennes menées dès 2013 sur la réglementation de ce jeune secteur, avec la Directive 2014/40 / UE (*) Mickaël Hammoudi a travaillé avec les instances gouvernementales françaises afin de transposer au mieux, la réglementation européenne sur les produits du tabac en France afin rendre la vape la plus accessible possible. Loi santé appliquée depuis le 20 mai 2016. Fervent défenseur de la vape depuis bientôt 10 ans et ancien fumeur, il est désormais vapoteur convaincu, La vape est à ses yeux l’innovation de rupture la plus efficace face aux ravages du tabagisme dans le monde. Impliqué dans la recherche sur les produits de dégradation dans la vape chez son employeur, il y fait des analyses sur les e-liquides. Co-fondateur en 2012 et président du CACE devenu Fivape en 2013, il quitte ses fonctions de secrétaire en octobre 2017 pour se consacrer à la lutte pour défendre la vape comme une alternative aux méfaits du tabac.

Chercher encore

E.Amine

La vape m’a beaucoup aidé pour arrêter de fumer, vraiment j’en suis très content, et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :