Breaking News
Accueil / Témoignages / L. Xavier

L. Xavier

Le 9 septembre 2013, je débarquais dans le monde des vapoteurs, par hasard, au détour d’une discussion avec une collègue de travail. J’avais, depuis quelques temps, envie de supprimer les cigarettes « réflexes » sans pour autant me priver de celles que j’appréciais : après le premier café et après les repas. Geek et fumeur de tabac « à tuber » depuis des années (17 ans à raison d’environ 25 à 30 cigarettes par jour), cette clope 2.0 devenait d’un coup très intéressante dans cette discrète recherche d’épuration. Sans faire attention, ces cigarettes pourtant savourées sont devenues de plus en plus mauvaises. Ça n’a pas vraiment tardé, d’ailleurs, les saveurs de la vape étaient si variées et bien meilleures. Il n’aura fallu que 4 jours pour les éliminer totalement. Impensable, incroyable, miraculeux ! J’ai quand même eu, au début, quelques passages de « moins bien ». Par exemple je me suis plusieurs fois réveillé en pleine nuit après avoir rêvé que j’allais m’en allumer une, en cachette.

C’était le « bruit » du briquet qui me réveillait, quand j’allais allumer ma clope volée. J’ai eu une période de perte complète du goût et de l’odorat. Une torture… Seule la menthe forte me donnait un semblant de sensation. Je ne vous conte pas la revascularisation des gencives et des cavités nasales, toujours avoir un paquet de mouchoirs sur soi… Le temps de comprendre que j’en avais terminé avec le tabac, l’abstinence tabagique devenait en fait un défi personnel. Les pauses au travail, à coté des collègues fumeurs, à sentir les volutes voisines qui réactivaient les récepteurs (aujourd’hui encore, c’est discret, ténu, mais présent).

Cependant, la privation était si légère comparée au plaisir que je prenais (et que je prends encore) avec la vape… Le défi est relevé, tous les jours. Chaque passage à vide fut le prétexte à l’achat, un peu compulsif, de nouveau matériel toujours plus performant. D’une ego/stardust à une armée de mods méca et atomiseurs genesis, j’ai comblé le manque par la découverte et la passion. Il faudra retenir le plus important : le 13 septembre 2013 grâce à la vape, j’arrêtais de fumer sans faire exprès.

À propos mickaelhammoudi

Mickaël Hammoudi est présent depuis Février 2008 dans le monde de la cigarette électronique, reviewers / bloggers à s'être lancé sur la toile en France en 2008. Autodidacte, il participe alors à créer la première communauté des utilisateurs de cigarettes électroniques. Il a, pendant cette période, fait plus d'une cinquantaine de vidéos sous le pseudonyme Mcortex sur la vape afin d'aider au maximum les fumeurs vapo-sceptique, il a aussi fait entrer le verbe "Vapoter" au dictionnaire en 2014. Il a créé une chaîne de 24 magasins dans la vape, créé 11 emplois et permis à une quinzaine d’enseignes d’exister. Ensuite il s'est consacrer au conseil en entreprise sur les produits de la vape. Fondateur de la première association professionnelle française en 2012, le CACE (FIVAPE) - Collectif des acteurs de la cigarette électronique, il a acquis une forte expérience, en communication, relations publiques et internationales sans compter une solide formation diplomatique depuis 6 ans. Il a participé activement aux négociations et manifestations françaises menées en 2011 (Produit de consommation courante) et européennes menées dès 2013 sur la réglementation de ce jeune secteur, avec la Directive 2014/40 / UE (*) Mickaël Hammoudi a travaillé avec les instances gouvernementales françaises afin de transposer au mieux, la réglementation européenne sur les produits du tabac en France afin rendre la vape la plus accessible possible. Loi santé appliquée depuis le 20 mai 2016. Fervent défenseur de la vape depuis bientôt 10 ans et ancien fumeur, il est désormais vapoteur convaincu, La vape est à ses yeux l’innovation de rupture la plus efficace face aux ravages du tabagisme dans le monde. Impliqué dans la recherche sur les produits de dégradation dans la vape chez son employeur, il y fait des analyses sur les e-liquides. Co-fondateur en 2012 et président du CACE devenu Fivape en 2013, il quitte ses fonctions de secrétaire en octobre 2017 pour se consacrer à la lutte pour défendre la vape comme une alternative aux méfaits du tabac.

Chercher encore

Z.Marie

Sans la vape je n’y serais jamais parvenue. Champix et Ziban ont été que d’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :