Breaking News
Accueil / Témoignages / H.Jean-Christophe

H.Jean-Christophe

Je fumais depuis 30 ans, mon épouse quant à elle fumait depuis 40 ans. Tous les deux à un peu moins de deux paquets par jours. Deux fumeurs totalement compulsifs et dépendants. J’ai fait près d’une dizaine de tentative d’arrêt qui n’ont jamais dépassé un an, quant à ma femme, elle n’a jamais tenu plus de 4 jours. Nous avons tenté tous les substituts nicotinique du marché, sous toutes leurs formes, patchs, chewing gum, inhalateur, spray… Nous avons essayé ensemble les médicaments (zyban et l’affreux champix). Des moments horribles passant de l’euphorie de l’arrêt, cette période où on annonce à tout le monde notre résolution, au désespoir de l’échec après seulement quelques jours ou quelques semaines. En 2015, je découvre la e-cigarette, présentée à l’époque sous la forme d’une petite batterie cylindrique et d’un clearomiseur à mêche, ce fut notre premier contact avec la vape. Cette première rencontre nous a d’abord permis de réduire sensiblement notre consommation, moi à 6 cigarettes par jour, ma femme à 20 cigarettes. En décembre 2016 on me découvre un nodule pulmonaire, mon épouse de son côté développait des signes respiratoires alarmants. Nous nous sommes donc (bien tard il est vrai) décidé à agir et à chercher une solution viable. Après plusieurs mois de recherche,la e-cigarette ayant été presque concluante, nous avons donc passé la porte d’un magasin de vap’. Un accueil agréable (ça change de certains buralistes), une vraie écoute (eux aussi sont passés par là) et des produits différents, nous sommes partis avec nos petites boîtes sous le bras et l’appréhension des échecs précédents. J’avais décidé d’arrêter la cigarette de suite, mon épouse s’était donnée une autorisation de 3 cigarettes par jour. J’ai très facilement vécu le passage de la cigarette au vaporisateur personnel, une révélation ! Et le plus surpenant : ma femme, mon amour, la mère de mes trois garçons, elle, s’est débarrassée de la cigarette totalement au troisième jour ! C’était le 3 septembre 2017. Depuis aucun de nous deux n’a touché une cigarette, ni même eu l’envie de le faire. Nous avons baissé notre taux de nicotine petit à petit, tous les deux mois avec l’objectif de supprimer la nicotine puis la vape. Une petite histoire édifiante : le 27 août 2017, encore fumeuse, ma femme s’était effondrée essoufflée d’avoir monté l’escalier de notre maison (1 étage) … le 30 octobre 2017, après don presque deux mois d’arrêt, nous étions invités à dîner chez un ami habitant au 9ème étage d’un immeuble un jour de panne d’ascenseur : ma chère et tendre a monté ces 9 étages sans difficulté…et en bavardant ! Je passe un scanner de contrôle ce soir, et j’y vais sans l’angoisse de la fois précédente. La vape m’a libéré, a rendu sa voix à mon épouse, a fait arrêter de fumer mon deuxième garçon qui a suivi notre exemple (cette fois le bon!) nous permettra de gagner quelques mois ou quelques années de plus avec notre famille. En espérant que mon témoignage donnera un peu de grain à cette initiative et permettra de prendre conscience que le vaporisateur personnel est un des moyens, sinon le moyen le plus efficace pour supprimer la consommation de cigarettes de tabac et qu’il ne devrait pas être confondu (amalgamé) avec les clous de cercueil de l’industrie du tabac. Salutations

À propos Etienne PERSOHN

Chercher encore

P.Fabien

Malade par la tueuse qui ma pourri les bronches , la gorge , le cerveau …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :