Breaking News
Accueil / Témoignages / G.Christian

G.Christian

J’ai commencé très jeune, à l’époque fumer était institutionnalisé, à 14 ans j’avais déjà un passé de fumeur, à 19 ans la cartouche de troupe obligatoire pour les troufions, et à 30 ans début de mes premières infructueuses tentatives d’arrêt du tabac. Je les ai multipliés, vainement pendant les 30 années suivantes, encore et encore, dans la souffrance. La souffrance, celle de fumer et de se détruire à terme ou celle de ne plus fumer et de subir le manque au quotidien. Aussi douloureuse l’une que l’autre, sauf qu’a terme c’est plus facile a accepter, moins palpable qu’au quotidien, même si chaque jour de tabac qui passe aggrave notre état de santé. Un pneumothorax une opération, et une tumeur… bénigne par chance. La trouille. Efficace la trouille, ca fait 3 ans d’arrêt du tabac juste avec la peur du bistouri. Et toutes les nuits, un rêve ou plutôt un cauchemar qui vous hante. Descendre dans la rue, ne pas fumer chez soi, descendre dans la rue pour fumer, le même cauchemar, chaque nuit, 3 années durant. Et finalement replonger dans le gouffre pour libérer l’esprit de ses obsessions parce qu’il a un peu oublié ses peurs. Médecins, patchs, acupuncture et tout le tintouin, n’y ont rien changés. Echec, encore un échec, un de plus. Un jour par désespoir, entrer dans un shop de e-cig. Oui par désespoir, on en disait tant de chose négative que j’ai reculé le moment par crainte que le remède ne soit pire que le mal. Quelle perte et pas seulement de temps! Débuter avec un matériel basique, insuffisant, mais suffisamment convainquant pour avoir envie de continuer. Echapper à la punition du manque, et oui ca marche, sans douleurs et dans le plaisir, même pas honte. Découvrir la nicotine sans les méfaits de la combustion, comment s’en servir et s’en faire une véritable amie, c’est comme voir le soleil briller après un long calvaire. J’aime la nicotine et je le revendique. Personne n’est parfais hein. Respirer enfin dégoudronner. Fini la marée noire, adieux les toux caverneuses, être libre et heureux, respirer, sentir, gouter, de nouveau la vie quoi. Pendant 45 ans j’ai fumé con, depuis 5 ans je vape conscient. Sans la vape je n’aurais jamais pu lâcher le tabac quitte à en crever, elle m’a sauvé la vie. J’aimerais qu’elle puisse en sauver d’autres.

À propos Etienne PERSOHN

Chercher encore

Z.Marie

Sans la vape je n’y serais jamais parvenue. Champix et Ziban ont été que d’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :