Breaking News
Accueil / Témoignages / F. Patrick

F. Patrick

A 67 ans être obligé de témoigné sur ma façon d’arrêter la clope avec un auto-support parce que l’on a une Santé Publique au-dessous de tout me gonfle sincèrement. Un Ministère de la Santé plus enclin à concilier les intérêts de Big Tobbaco & les buralistes & offrir une véritable rente aux Big Pharma que de mettre en place une véritable Politique de Santé Publique et de RDR. Je n’ai jamais dit « J’arrête la clope » ou ce fameux « demain j’arrête » histoire d’être clair avec moi-même & de conserver une estime de soi au-dessus des chaussettes. Pour l’anecdote de Santé, j’ai consulté un tabacologue à Paul Brousse. J’avais arrêté de fumer depuis 6 mois et j’étais disait-on Un supportable. Chantal ma compagne m’a demandé de me faire soigner.

Ce que j’ai donc fait. J’ai du attendre une secrétaire plus d’une demi-heure. Après consultation du planning, le 1er RdV que l’on m’a proposé était un mois plus tard avec une lettre de recommandation de la psychologue clinicienne du Centre de Transplantation. Après m’avoir présenté les substituts nicotiniques, Patrick Dupont me confia : « Il y a bien la cigarette électronique. Dernièrement un homme s’est fait casser toutes ses dents avec » en pouffant de rire. Je ne savais même pas ce qu’était une cigarette électronique. J’ai du avoir 3/4 consultations avec cet individu. Inutile de dire que j’avais repris la clope. J’ai aussi eu droit au contrôle d’urine. C’était en 2012. L’APHP vient de confier à Patrick Dupont l’étude CANICE où il est investigateur coordinateur. https://www.gustaveroussy.fr/fr/cset-2473 Ce n’est que 6 mois plus tard que je me suis mis à la vape grâce à un ami vapoteur. J’ai acheté le même matériel que lui (avec les mèches) et je suis passé de 2,5 paquets par jour à un seul paquet par semaine. J’étais ce que l’on appelle un vapo-fumeur. Près d’un an plus tard, un neveu, fumeur & non vapoteur, me dis qu’il faudrait que je change de matos & que je passe au MECA… me donnant comme référence le Nautilus. Dès le lundi je fonce acheter ce Nautilus. Et de ce jour n’est plus jamais touché une cigarette.

Ce Nautilus est fétiche pour moi, je l’ai gardé. C’est le matériel que je conseillais au fumeur pour commencer. Maintenant le mini TANK. J’aimerais que ce témoignage serve aussi aux fumeurs de joints. Depuis 5 ans, j’utilise un inhalateur de salon chez moi, histoire d’éliminer la combustion. Restaient les joints après les réunions et soirées conviviales. Je suis passé résolument au Cannavape (dispositif de même taille qu’une eCig) et j’en suis parfaitement content. Je remercie Aiduce, Sovape, la Fivape pour l’énergie avec laquelle ils défendent la vape malgré les obstacles. La vape possède le plus grand réseau de Réduction Des Risques de l’Hexagone avec les Vapo-Stores. Chaque jour, les professionnels conseillent, orientent des fumeurs qui veulent arrêter sans lésiner sur leur temps.

Si nous avions des résultats chiffrés sur le nombre d’accueil & de premier achat, nul doute que la vape serait largement devant tous les services de tabacologie & d’addiction Tabac Info Service y compris.

À propos mickaelhammoudi

Mickaël Hammoudi est présent depuis Février 2008 dans le monde de la cigarette électronique, reviewers / bloggers à s'être lancé sur la toile en France en 2008. Autodidacte, il participe alors à créer la première communauté des utilisateurs de cigarettes électroniques. Il a, pendant cette période, fait plus d'une cinquantaine de vidéos sous le pseudonyme Mcortex sur la vape afin d'aider au maximum les fumeurs vapo-sceptique, il a aussi fait entrer le verbe "Vapoter" au dictionnaire en 2014. Il a créé une chaîne de 24 magasins dans la vape, créé 11 emplois et permis à une quinzaine d’enseignes d’exister. Ensuite il s'est consacrer au conseil en entreprise sur les produits de la vape. Fondateur de la première association professionnelle française en 2012, le CACE (FIVAPE) - Collectif des acteurs de la cigarette électronique, il a acquis une forte expérience, en communication, relations publiques et internationales sans compter une solide formation diplomatique depuis 6 ans. Il a participé activement aux négociations et manifestations françaises menées en 2011 (Produit de consommation courante) et européennes menées dès 2013 sur la réglementation de ce jeune secteur, avec la Directive 2014/40 / UE (*) Mickaël Hammoudi a travaillé avec les instances gouvernementales françaises afin de transposer au mieux, la réglementation européenne sur les produits du tabac en France afin rendre la vape la plus accessible possible. Loi santé appliquée depuis le 20 mai 2016. Fervent défenseur de la vape depuis bientôt 10 ans et ancien fumeur, il est désormais vapoteur convaincu, La vape est à ses yeux l’innovation de rupture la plus efficace face aux ravages du tabagisme dans le monde. Impliqué dans la recherche sur les produits de dégradation dans la vape chez son employeur, il y fait des analyses sur les e-liquides. Co-fondateur en 2012 et président du CACE devenu Fivape en 2013, il quitte ses fonctions de secrétaire en octobre 2017 pour se consacrer à la lutte pour défendre la vape comme une alternative aux méfaits du tabac.

Chercher encore

Z.Marie

Sans la vape je n’y serais jamais parvenue. Champix et Ziban ont été que d’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :