Breaking News
Accueil / Témoignages / D.Valentine

D.Valentine

Médecin tabacologue j’ai arrêté de fumer il y a 11 ans avec des patchs et des pastilles. J’ai vécu cette période de sevrage comme une libération, j’étais euphorique, les envies étaient faibles et faciles à gérer, en soirée ou pour me concentrer sur un travail. Le sevrage a duré 3 a 6 mois puis indifférence totale au tabac. Pendant 8 ans je n’ai jamais plus eu une seule envie de fumer. Et puis j’ai passé un diplôme, en buchant avec une collègue et copine fumeuse. Les envies sont revenues. Je lui ai taxé une cigarette, en me disant « allez… Justune »… Puis 2,3,etc…J’ai pu ne pas racheter de paquet, je sentais la dépendance revenir, j’étais terrorisée de voir que je taxais tous les jours. C’était en novembre 2014,je devais alors partir une semaine chez des amis fumeurs à Oslo, une contrée où l’apero commence à la tombée de la nuit, vers 14 heures… La rechute m’y attendait forcément. Alors j’ai acheté une cigalike, bien conseillée à l’époque par un vendeur qui avait bien compris ma problématique. Il m’a vendu du liquide en 0mg et 6 mg en me disant de mettre une goutte de 6 dans le réservoir plein à 0. A Oslo j’ai fumé 3 cigarettes en conscience et pompé sur ma cigalike. 1 mois plus tard les envies étaient parties (j’avais passé et réussi mon examen de capacité d’addictologie 1ere année). L’année suivante, rebelotte pour la capa 2e année. Cette fois je n’ai fumé qu’une cigarette et acheté une ego one et vapé a 0mg. Usage 1 mois, succès à l’exam, ego one au tiroir. Plus d’envie du tout. L’année d’après, je passe un autre diplôme et rebelotte envies de schtroumfs puis de clope. Comme j’avais offert mon ego one à ma collègue, ai racheté une zelos nautilus 2. Usage 2 mois à 0 mg, à peu près 30 min par jour, sur les trajets, le soir devant la télé pour me détendre. Puis extinction du craving, oubli dans la boîte à gants, tiroir. 2017 usage 2 mois aussi au printemps cette fois. Je ne sais pas pourquoi le craving revient aussi périodiquement mais je surfe sur les vagues grâce à cet outil qui m’a clairement empêchée de rechuter 4 fois maintenant ! Ma pratique s’est adaptée et je l’inclue facilement dans l’arsenal de mes patients.

À propos Etienne PERSOHN

Chercher encore

E.Amine

La vape m’a beaucoup aidé pour arrêter de fumer, vraiment j’en suis très content, et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :