Breaking News
Accueil / Témoignages / C. Philippe

C. Philippe

J’ai aimé longtemps fumer surtout tant que c’était libre, à l’époque nous fumions absolument partout à l’école les profs fumait en classe, pas tous surtout 1, très accroc. La chasse aux fumeurs c’étant ouverte, je me suis retrouvé de plus en plus rejeté de la société, jusqu’au bouquet final ou il n’était plus possible de fumer dans les cafés et restaurants. Psychologiquement j’en ais pris un gros coup, j’étais pire qu’un chien, allez, va crever dehors avec ta clope espèce de paria. La tu te dis c’est bon j’ai compris j’arrête mais quand t’essais tu peu pas alors t’essais les patchs, j’ai tenu 4 heures j’ai enlevé le machin et repris ma clope bah oui fallait pas fumer en même temps qu’il disait, puis les gommes, j’étais descendu à 11 cigarettes mais trop dur aussi j’ai repris mes clopes. Un espoir arrive sur le marché le champix et le ziban, j’en demande à mon médecin, quoiqu’il me dit le gars  » sa a été mis sur le marché à coup de pots de vin et ça tue, je ne vous en prescrirais pas ».

Mon médecin gros fumeur comme moi cherchait tout pour arrêter aussi. Par la motivation il avait réussi à tenir 2 ans , mais l’envie était la tous les jours, en permanence, et un problème dans sa vie fit qu’il repris la clope. Bon bien voila, je m’étais résigné, je crèverais la clope au bec. Puis début 2012 mon médecin me dit qu’il avait commencé la cigarette électronique en décembre 2011 et qu’il ne fumais plus. Dans ma tête ça à fait oui bon c’est bien on véra. Allant le consulter tous les 3 mois pour un renouvellement, il ne fumait toujours pas et sans manque sans rien. 3 mois plus tard, il avait descendu son taux de nicotine et part d’autres amis j’en entendais parler aussi.

Pour Noël j’allais chez ma fille à Toulouse, j’habite du côté de Rouen, et je prévoyais d’aller jusqu’à Andorre refaire le plein malgré qu’il m’en restait encore de mes vacances dans le 66. Oui la faut que j’explique: Depuis que Chirac avait augmenté énormément le tabac, il n’était plus question que je dépense 1 cts pour un pays qui voulait vider mes poches à cause de mon addiction, mon neveu faisant ces études à Lille me ramenait régulièrement ma drogue et l’été pour les vacances j’avais choisi le 66 proche de l’Espagne et Andorre pour faire un bon plein. A l’époque Belgique 40€ la cartouche, Espagne 35€ Andorre 16.90€ en 2012, j’étais remonté au moins 25 cartouches d’Espagne et d’Andorre, Andorre j’y étais allé 3 fois vu que le nombres de cartouches est plus restreint une et demi par personne, bon j’en prenais plus, pour ma drogue j’étais près à tout et que ça ne me ruine pas. Je reviens à nos moutons. avant de descendre à Andorre pourquoi je n’essaierais pas la vape, 2012 pas beaucoup de magasins, fallait que j’aille à Rouen 45 km, je regarde sur le net, un bureau de tabac en faisait à 10 km de chez moi, je m’y rend, je demande pleins d’explications mais il ne savait pas grand chose.

Je prend un kit 35€ qui ressemblait à une cigarette et qui s’allumait au bout et des recharges les plus dosées en nicotine puis je vais chez mon fils qui habitait ce village et je vape sans fumer mais rapidement batteries vides et je refume en repartant j’achète un 2ème kit pour avoir les double quand je recharge et être tranquille. De retour chez moi je vape tranquille sans fumer je regarde mes recharges et le dosage ( light- middle- hight) était écrit en infiniment petit que je ne pouvais lire avec mes lunettes ma femme avec ces lentilles plus puissantes à réussi à voir middle alors que j’avais demandé du hight. Le lendemain dimanche il m’avait fallu ma première clope au levé et bien que je tirais beaucoup dessus j’avais du manque. Voyant que malgré tout ça pouvais marché, le mardi 17 décembre 2012 je me suis rendu à Rouen dans un magasin spécialisé j’ai voulu tout goûter liquides et dosages de nicotine, j’ai acheté 3 batteries avec 3 stardusts, 3 sortes de liquide tabac, café et menthe en 16 mg de nicotine et un autre en 19.6 malgré qu’il me piquait plus mais des fois que, pour 110€ j’ai gardé la facture et je n’ais jamais repris la clope.

Comme je gardais toujours mon paquet de cigarette sur moi à sa place dans la poche de ma veste en haut à gauche, un jour j’étais au téléphone et machinalement sans m’en rendre compte j’ai allumé une clope que j’ai fumé mais elle n’était vraiment pas bonne. ca m’est arrivé une 2ème fois et comme je sentais que j’en avais plus besoin j’ai viré le paquet de ma poche. De temps en temps sans en avoir envie genre 1 fois par mois je fumais une clope pour savoir si j’en étais bien sorti et comme elle étais infect l’envie ne revenait pas. 2 ans plus tard avec des amis fumeurs après avoir abusé de l’apéro l’odeur du tabac m’a redonné l’envie j’en est pris une qui étais infect puis une 2 ème qui elle a commencé à me sembler bonne, j’ai repris ma vape et depuis se jour, j’évite les fumeurs et je n’ais plus jamais testé.

Je n’aurais jamais cru sortir du tabac aussi facilement, j’ai cru à un miracle et doucement quand on retrouve du souffle de l’odorat un meilleur goût des aliments et surtout ne plus me sentir esclave comme avec la clope j’ai vraiment senti que je revivais. Il y a aussi l’odeur du tabac malgré que je ne la sentais pas, mais pour ma femme non fumeuse elle à rencontré un nouvel homme qui ne sent plus la clope qui n’empeste plus la maison qui est moins stressé, elle qui de temps en temps faisait des crises d’asme, n’en fait plus, je l’empoissonnais sans vouloir le reconnaître. Plus de bronchite, en début d’année après 4 ans sans le moindre rhume, j’en ais eu un qui a duré à peine 8 jours alors qu’avant ça commençais par le nez puis la gorges les sinus la tranchée pour finir dans les poumons et garder ça tout l’hiver.

Je n’ais pas encore retrouvé toute ma liberté car bien des endroits sont encore interdits de vaper malgré la loi qui l’autorise, je sort donc armé et je tire quand on veut me l’interdire et du coût ma femme ne veut plus tellement sortir pour évité les ennuis. Quand je dis armé, c’est du décret d’application que je tire de ma poche pour expliquer aux gens se qu’est la vape et les lois mais sa gâche souvent les sorties. VIVE LA VAPE et encore plus quand elle sera vraiment libre.

À propos mickaelhammoudi

Mickaël Hammoudi est présent depuis Février 2008 dans le monde de la cigarette électronique, reviewers / bloggers à s'être lancé sur la toile en France en 2008. Autodidacte, il participe alors à créer la première communauté des utilisateurs de cigarettes électroniques. Il a, pendant cette période, fait plus d'une cinquantaine de vidéos sous le pseudonyme Mcortex sur la vape afin d'aider au maximum les fumeurs vapo-sceptique, il a aussi fait entrer le verbe "Vapoter" au dictionnaire en 2014. Il a créé une chaîne de 24 magasins dans la vape, créé 11 emplois et permis à une quinzaine d’enseignes d’exister. Ensuite il s'est consacrer au conseil en entreprise sur les produits de la vape. Fondateur de la première association professionnelle française en 2012, le CACE (FIVAPE) - Collectif des acteurs de la cigarette électronique, il a acquis une forte expérience, en communication, relations publiques et internationales sans compter une solide formation diplomatique depuis 6 ans. Il a participé activement aux négociations et manifestations françaises menées en 2011 (Produit de consommation courante) et européennes menées dès 2013 sur la réglementation de ce jeune secteur, avec la Directive 2014/40 / UE (*) Mickaël Hammoudi a travaillé avec les instances gouvernementales françaises afin de transposer au mieux, la réglementation européenne sur les produits du tabac en France afin rendre la vape la plus accessible possible. Loi santé appliquée depuis le 20 mai 2016. Fervent défenseur de la vape depuis bientôt 10 ans et ancien fumeur, il est désormais vapoteur convaincu, La vape est à ses yeux l’innovation de rupture la plus efficace face aux ravages du tabagisme dans le monde. Impliqué dans la recherche sur les produits de dégradation dans la vape chez son employeur, il y fait des analyses sur les e-liquides. Co-fondateur en 2012 et président du CACE devenu Fivape en 2013, il quitte ses fonctions de secrétaire en octobre 2017 pour se consacrer à la lutte pour défendre la vape comme une alternative aux méfaits du tabac.

Chercher encore

Z.Marie

Sans la vape je n’y serais jamais parvenue. Champix et Ziban ont été que d’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :