Breaking News
Accueil / Témoignages / B. Claude

B. Claude

En juillet 2013 j’allais acheter une cartouche de clopes comme d’habitude chez mon buraliste. Il exposait d’étranges cigarettes avec des cartouches en forme de filtres et une batterie rechargeable pour le reste. Par curiosité j’en ai pris une « pour voir ». J’ai toujours la cartouche achetées ce jour-là, je ne savais pas que j’arrêtais de fumer par inadvertance, ma dernière cigarette fut par réflexe le lendemain matin. Etonné de ne pas avoir fumé de clopes de ce premier après-midi, je décidais le lendemain de voir ce que cela donnerait sans clopes. Les soirées suivantes furent occupées à chercher ce qu’étaient ces étranges « cigarettes électroniques », quels en étaient les risques par rapport aux clopes puis comment en trouver de plus performantes (celles achetées avaient peu d’autonomie, les cartouches étaient coûteuses, et mon buraliste n’avait pas de modèles bien meilleurs).

Les mois suivants furent occupés à comprendre plus précisément comment cela fonctionnait, pourquoi on n’en faisait pas plus la promotion, pourquoi certaines autorités sanitaires commençaient à l’époque à mentir à propos des risques du vapotage et souvent de la dynamique des risques du tabagisme. Convaincu par ces recherches des risques effectivement très inférieurs du vapotage et des risques réels du tabagisme à long terme, j’ai décidé de continuer de ne pas fumer, de suivre les études concernant le vapotage pour réduire encore les risques résiduels si nécessaire, de défendre mes droits et ceux des autres à accéder à ces produits et à une informations aussi complète et sincère que possible.

Je ne savais pas bien à quels pouvoirs je m’opposais en faisant cela, ni aux batailles historiques que nous aurions à mener (et je sous-estimais très largement l’immonde univers sur lequel je levais le voile). A ce jour, presque 4 ans ½ plus tard, je continue à ne pas fumer par inadvertance… mais maintenant j’ai des preuves que c’est bien moins nocif que le tabagisme mais aussi que nombre de mes consommations quotidiennes.

À propos mickaelhammoudi

Mickaël Hammoudi est présent depuis Février 2008 dans le monde de la cigarette électronique, reviewers / bloggers à s'être lancé sur la toile en France en 2008. Autodidacte, il participe alors à créer la première communauté des utilisateurs de cigarettes électroniques. Il a, pendant cette période, fait plus d'une cinquantaine de vidéos sous le pseudonyme Mcortex sur la vape afin d'aider au maximum les fumeurs vapo-sceptique, il a aussi fait entrer le verbe "Vapoter" au dictionnaire en 2014. Il a créé une chaîne de 24 magasins dans la vape, créé 11 emplois et permis à une quinzaine d’enseignes d’exister. Ensuite il s'est consacrer au conseil en entreprise sur les produits de la vape. Fondateur de la première association professionnelle française en 2012, le CACE (FIVAPE) - Collectif des acteurs de la cigarette électronique, il a acquis une forte expérience, en communication, relations publiques et internationales sans compter une solide formation diplomatique depuis 6 ans. Il a participé activement aux négociations et manifestations françaises menées en 2011 (Produit de consommation courante) et européennes menées dès 2013 sur la réglementation de ce jeune secteur, avec la Directive 2014/40 / UE (*) Mickaël Hammoudi a travaillé avec les instances gouvernementales françaises afin de transposer au mieux, la réglementation européenne sur les produits du tabac en France afin rendre la vape la plus accessible possible. Loi santé appliquée depuis le 20 mai 2016. Fervent défenseur de la vape depuis bientôt 10 ans et ancien fumeur, il est désormais vapoteur convaincu, La vape est à ses yeux l’innovation de rupture la plus efficace face aux ravages du tabagisme dans le monde. Impliqué dans la recherche sur les produits de dégradation dans la vape chez son employeur, il y fait des analyses sur les e-liquides. Co-fondateur en 2012 et président du CACE devenu Fivape en 2013, il quitte ses fonctions de secrétaire en octobre 2017 pour se consacrer à la lutte pour défendre la vape comme une alternative aux méfaits du tabac.

Chercher encore

Z.Marie

Sans la vape je n’y serais jamais parvenue. Champix et Ziban ont été que d’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :