Breaking News
Accueil / Témoignages / B. Alexandre

B. Alexandre

A deux, c’est mieux ! On avait 15 ans, on était forts, je t’ai fait la guerre et j’ai fini par succomber (pas qu’à toi ^^ ). Une trentaine d’années plus tard… Mai 2013, je pars en week-end à rallonge, en mode tour de France. Sur la route, un covoitureur monte à bord de ce qui deviendra ma VapMobile. Respectueusement, j’attends la pause pipi pour m’en griller une. Lui, sors une espèce de stylo dont la « fumée » sent la fraise Tagada™ et me la tend pour que j’essaye. Euh… non merci, tu sais, moi les trucs chimiques… Et j’écrase mon mégot en rêvant de la prochaine pause, 2 heures pile plus tard. De retour de vadrouille, il faut penser au créneau « je vais en Espagne claquer 250€ en clopes pour que Mme et moi puissions enfumer la maison durant les 15 prochains jours », 6000€ par an, une paille…

Ca me gave d’avance, et l’odeur de fraise bonbon me revient à l’esprit. Je me renseigne, je tombe sur un rapport commandé par notre ministre de la santé de l’époque aux conclusions mi-figue mi-raisin, il est question d’une association qui défend ce stylo électronique et de diverses interdictions et restrictions à venir. Interdit ? Vite ! Il faut que j’essaye ce truc pendant qu’il est temps ! (moui, je suis un peu rebelle) Mardi 4 juin 2013 (j’ai conservé la facture de mon 1er achat, 110€ merde ! Une semaine de tabac pour 2 !) : je commande un kit avec 2 stylos, un chargeur et 2 flacons de liquide (un truc tabac et un autre à la pêche parce que des gens sur un forum disaient que comme il est impossible de faire un goût aussi pourri que le tabac, autant essayer les fruits). A la base c’était juste pour moi, pour jouer le cobaye, et tant pis pour les zeuros. Et puis le tourisme tabagique, c’est d’un chiant…

Samedi 8 juin 2013 : ouverture de la boîte aux lettres, déballage, analyse du contenu… la poule a trouvé un couteau ! Bon, courage… on assemble le tout, on met les bidules en charge, on remplit les réservoirs (oui, certains utilisateurs sont passés avant pour réclamer ça aux fabricants ainsi que les petites bouteilles qui étaient dans mon colis), et on verra demain. En attendant, bin on fume. Tranquilles. Ah au fait chérie, vu qu’il y a deux crayons, tu veux pas essayer ? Chiche ! Dimanche 9 juin 2013 : Petit déj, moment fatidique, je visse les réservoirs sur les piles et on commence ensemble à aspirer en appuyant sur le bouton de nos bâtons électroniques respectifs. Oui, comme ça, sans réfléchir, sans avoir rien programmé. Au bout du compte, les bols avaient refroidi. Autant dire qu’on a passé une journée, et la semaine à venir, un peu merdiques, parce que ça fuyait, parce qu’on aspirait trop fort, parce qu’on avait qu’un chargeur pour 2 et des batteries pas assez balaises pour tenir la journée. Peut être qu’on était trop absorbés pas ces petits soucis, mais depuis, on a oublié de fumer. Vendredi 14 juin 2013 : 5e jour.

Je suis réveillé par une odeur suspecte de pain grillé qui s’est glissée sous la porte de notre chambre. En guise de suspicion, ce sont des années d’anesthésie qui s’évaporent : Mme s’est toujours levée avant moi, a toujours fait griller son pain, et je ne sentais rien… On avait tourné une page et ouvert un nouveau livre, celui de notre vie, en meilleure santé. Dimanche 12 novembre 2017 : 4 ans et des demi-brouettes qu’on a arrêté la clope, Mme fait du sport (qui l’eu cru, sûrement pas moi qui considère cela comme dangereux 🙂 ), je poste notre histoire et on a un ado sous le coude pour démonter cette histoire de passerelle vape/tabac.

Alors nous serons de tous les combats pour défendre cette alternative au tabac que constitue la vape, bras dessus, bras dessous et le doigt bien en l’air ! Parce qu’on va mieux, sur tous les plans !

À propos mickaelhammoudi

Mickaël Hammoudi est présent depuis Février 2008 dans le monde de la cigarette électronique, reviewers / bloggers à s'être lancé sur la toile en France en 2008. Autodidacte, il participe alors à créer la première communauté des utilisateurs de cigarettes électroniques. Il a, pendant cette période, fait plus d'une cinquantaine de vidéos sous le pseudonyme Mcortex sur la vape afin d'aider au maximum les fumeurs vapo-sceptique, il a aussi fait entrer le verbe "Vapoter" au dictionnaire en 2014. Il a créé une chaîne de 24 magasins dans la vape, créé 11 emplois et permis à une quinzaine d’enseignes d’exister. Ensuite il s'est consacrer au conseil en entreprise sur les produits de la vape. Fondateur de la première association professionnelle française en 2012, le CACE (FIVAPE) - Collectif des acteurs de la cigarette électronique, il a acquis une forte expérience, en communication, relations publiques et internationales sans compter une solide formation diplomatique depuis 6 ans. Il a participé activement aux négociations et manifestations françaises menées en 2011 (Produit de consommation courante) et européennes menées dès 2013 sur la réglementation de ce jeune secteur, avec la Directive 2014/40 / UE (*) Mickaël Hammoudi a travaillé avec les instances gouvernementales françaises afin de transposer au mieux, la réglementation européenne sur les produits du tabac en France afin rendre la vape la plus accessible possible. Loi santé appliquée depuis le 20 mai 2016. Fervent défenseur de la vape depuis bientôt 10 ans et ancien fumeur, il est désormais vapoteur convaincu, La vape est à ses yeux l’innovation de rupture la plus efficace face aux ravages du tabagisme dans le monde. Impliqué dans la recherche sur les produits de dégradation dans la vape chez son employeur, il y fait des analyses sur les e-liquides. Co-fondateur en 2012 et président du CACE devenu Fivape en 2013, il quitte ses fonctions de secrétaire en octobre 2017 pour se consacrer à la lutte pour défendre la vape comme une alternative aux méfaits du tabac.

Chercher encore

Z.Marie

Sans la vape je n’y serais jamais parvenue. Champix et Ziban ont été que d’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :